Selon les traditions anciennes et la vision chamanique, l’être humain fait partie de la grande Toile invisible, dont les fils relient toutes choses entre elles pour former l’Univers. Or, dans notre civilisation, la rationalisation a rompu cette relation et l’homme est coupé de son sens profond. La pratique des rites chamaniques recrée les liens entre les hommes et la Nature, permet de nouveau cet échange que nous avons perdu, et que nous aimerions intuitivement retrouver pour nous sentir en harmonie avec nous-mêmes et le Grand Tout.

(tiré du site de l'école Nature-Conscience-Chamanisme)

Pour vous inscrire à une cérémonie ou prendre rendez-vous pour un soin, suivez les liens dans l'agenda. Ils seront mis à jour régulièrement

(s'il n'y a pas de lien cliquable dans l'agenda, c'est que les inscriptions ne sont pas encore ouvertes).

dimanche 7 juin 2015

Barrueco !

OK, je ne savais pas trop ce que j'allais écouter hier soir.
Barrueco, c'est un chanteur engagé que j'ai découvert très récemment via l'association Souffle d'Âme à Chambéry. Je ne l'avais jamais entendu, mais l'asso avait organisé un concert avec lui et même si je n'y étais pas allée, ils en avaient beaucoup parlé ensuite. Surtout les filles ! :-D

Bref, quand une proposition de venir assister à un concert privé hier soir est passée via cette même asso, j'ai sauté sur l'occasion de mieux connaître à mon tour ce chanteur particulier.

À la base, il marque des points parce que j'adore la chanson à textes, qui me permet de chanter à tue-tête et qui nourrit mon petit mental très friand de réflexions profondes. Ça partait donc plutôt bien. Restait à rencontrer le personnage. Il faut dire qu'un concert privé… C'est 30 personnes à tout casser autour du chanteur. Là j'avoue, je salue la performance, parce qu'il est extrêmement difficile de garder un niveau d'énergie de concert avec aussi peu de personnes dans le public. En tout cas beaucoup plus difficile que devant une foule qui s'auto-nourrit d'énergie, surtout si elle a envie d'être là (le cas de la foule qui déteste ce qu'elle est venue voir a effectivement d'autres travers). Mais Barrueco sait faire ça : un concert intimiste et vrai avec des chansons qui bougent ou qui calment, mais toujours ce texte, ancré, relié, qui nous parle.

J'avoue j'ai eu du mal à rester concentrée tout le long. Ma tête partait ailleurs. Je ne sais pas ce que ce type met dans ses chansons, mais ça me fait pareil à la maison : j'ai acheté le CD histoire de ne pas débarquer totalement ignare, mais je n'ai jamais réussi à l'écouter vraiment. Je le mets, et mon esprit vagabonde. À la fin du disque, je ne me souviens plus du tout de ce que j'ai entendu. C'est assez bizarre comme sensation. Cela dit c'est pratique : je ne suis pas encore lassée !

Comme vous êtes des gens très sages et très gentils, je vous partage une vidéo de celle qui a tendance à me rester dans la tête (c'est irritant ! Mais c'est aussi parce que je l'aime beaucoup). Vous pouvez me remercier chaleureusement, parce qu'en vrai, là tout de suite, je ne l'ai PAS en tête, mais que le fait d'aller la chercher sur Youtube pour vous et de la partager ne va pas manquer de l'y réinstaller pour le reste de la journée. Quelle abnégation que l'activité de blogueuse…



Et comme ça résonne carrément avec le forum de Terre du Ciel où je suis allée début mai, un extrait de "La belle remontée"…

J’vois votre tristesse, je la comprends
Les hommes n’aiment pas la mort et pourtant
C’qui reste est rien qu’une enveloppe charnelle
L’âme porte la vie éternelle, éternelle
Pensez à ça et souriez

C’est l’heure de ma belle remontée
La libération méritée
Je quitte mon corps je quitte la terre
C’est pas la mort, c’est tout l’contraire
Là haut j’vous enverrai des p’tites graines
Et de la lumière pour qu’elles prennent



Bon, vous avez compris, je vous incite à jouer les curieux, à chercher d'autres titres, à découvrir.
Barrueco, c'était vraiment une chouette soirée !

1 commentaire:

  1. Une vraie chouette soirée pour un concert très réussi et porteur de belle énergie.
    Des chansons qui disent l'amour, qui sont la vie.
    Pour ce que je pense de Barrueco :
    http://lejourdabra.blogspot.com/2015/05/quand-lamour-sen-mele.html

    Et pour ce qui est du concert, ce qui l'a aussi rendu chouette, c'est de t'y avoir rencontrée ;o)
    <3

    RépondreSupprimer

Merci de laisser un petit mot à propos de cet article !