Selon les traditions anciennes et la vision chamanique, l’être humain fait partie de la grande Toile invisible, dont les fils relient toutes choses entre elles pour former l’Univers. Or, dans notre civilisation, la rationalisation a rompu cette relation et l’homme est coupé de son sens profond. La pratique des rites chamaniques recrée les liens entre les hommes et la Nature, permet de nouveau cet échange que nous avons perdu, et que nous aimerions intuitivement retrouver pour nous sentir en harmonie avec nous-mêmes et le Grand Tout.

(tiré du site de l'école Nature-Conscience-Chamanisme)

Pour vous inscrire à une cérémonie ou prendre rendez-vous pour un soin, suivez les liens dans l'agenda. Ils seront mis à jour régulièrement

(s'il n'y a pas de lien cliquable dans l'agenda, c'est que les inscriptions ne sont pas encore ouvertes).

samedi 23 mai 2015

"Je t'aime"

Je cherche le sens des mots "je t'aime".
Je voudrais dire ces mots-là, mais je ne voudrais pas qu'ils contiennent autre chose que de l'amour.

Peut-on dire "je t'aime" sans que l'autre entende "je t'aimerai toujours", "tu m'appartiens", "nous nous devons fidélité" ? Ces mots-là sont des leurres. "Je t'aime" avec cela derrière ne peut que faire souffrir.

Je voudrais dire "je t'aime" à tous ceux qui m'en donnent l'envie, quelle que soit leur histoire avec moi, juste pour dire : "en cet instant de ma vie, j'aime être face à toi, te parler, te croiser. J'aime ce qui se trouve dans ton regard, j'aime la forme de ton visage, le sourire que tu me donnes." En cet instant. Pas forcément pour toujours, et surtout : ces mots n'impliquent rien d'autre. Ni promesse. Ni attente.

"Je t'aime" ne parle que de moi à cet instant précis.

"Je t'aime" est un cadeau. Il peut être savouré comme un compliment. Personne ne devrait se sentir responsable des sentiment d'un autre, de la même manière que rien n'oblige jamais quiconque à les partager. Si "je t'aime" est réciproque, c'est double cadeau. S'il ne l'est pas, pourquoi cependant le taire d'un côté ? Qu'il ne devienne certes jamais insistant ou harcèlement, mais qu'il soit dit et offert plutôt que tu, caché, avec ce brin de honte et de culpabilité.

La Terre a besoin de plus d'amour.
Plus on osera aimer, plus la vie nous offrira d'amour.
Je voudrais dire "je t'aime" au monde entier, à chaque fois que j'en ai envie. Le dire sans arrière-pensée, pour le plaisir d'un partage et du cadeau. Pour le plaisir du sourire offert.

Si tous ceux à qui on dit "je t'aime" pouvaient simplement dire "merci" et arrêter de s'inquiéter des conséquences…



(oui, je sais on n'est pas en février, le 14 du mois, mais je n'aime pas les circonstances)

1 commentaire:

Merci de laisser un petit mot à propos de cet article !