Selon les traditions anciennes et la vision chamanique, l’être humain fait partie de la grande Toile invisible, dont les fils relient toutes choses entre elles pour former l’Univers. Or, dans notre civilisation, la rationalisation a rompu cette relation et l’homme est coupé de son sens profond. La pratique des rites chamaniques recrée les liens entre les hommes et la Nature, permet de nouveau cet échange que nous avons perdu, et que nous aimerions intuitivement retrouver pour nous sentir en harmonie avec nous-mêmes et le Grand Tout.

(tiré du site de l'école Nature-Conscience-Chamanisme)

Pour vous inscrire à une cérémonie ou prendre rendez-vous pour un soin, suivez les liens dans l'agenda. Ils seront mis à jour régulièrement

(s'il n'y a pas de lien cliquable dans l'agenda, c'est que les inscriptions ne sont pas encore ouvertes).

vendredi 3 avril 2015

Cérémonie de l'Inipi - Hutte de sudation

J'ai découvert la cérémonie de l'Inipi l'été dernier pendant mon stage intensif de chamanisme.
Je connaissais vaguement le principe d'une hutte de sudation (comme un hammam, quoi !), mais n'avais jamais assisté à ça. Malgré tout, depuis mon entrée dans le chamanisme, l'envie d'installer une hutte quelque part dans l'espace que je vais un jour rendre vivant autour de tout ça était là, présente, forte, sans que je sache vraiment pourquoi. Je crois que je savais malgré tout qu'il y avait une idée de purification, et que j'avais vraiment envie de purifier tout ce qui m'entourait (en fait, j'ai encore envie de ça !). Le monde moderne a besoin d'un gros nettoyage, je crois…

Bref. J'y suis allée avec l'innocence du débutant, et plutôt en confiance parce que le stage que je suivais m'avait jusque là apporté beaucoup de bons outils pour ma vie quotidienne et mon développement personnel.

Le principe de la hutte, sur le plan physique, est assez simple : une hutte de branchages, recouverte de couvertures, avec une petite porte sur un côté, et face à cette porte, un Feu.
La hutte est construite par les participants (enfin la structure est mise en place chaque année une bonne fois, et en cours d'année, seules les couvertures sont ajoutées le jour de la cérémonie). Le but est de fermer hermétiquement la hutte à la lumière du soleil. Qu'une fois à l'intérieur, nous nous retrouvions dans le noir complet.
Chacun apporte une pierre qui veut bien donner sa vie pour la cérémonie (la chaleur du Feu la fera éclater sauf si elle est une pierre de lave), et la place au cœur du foyer.
Une fois que le Feu est allumé, le chemin qui relie le foyer à l'entrée de la hutte ne doit plus être coupé par quelqu'un.
Puis nous entrons tous, l'un après l'autre, dans la hutte, au plus près du cœur de Mère Terre (l'expérience a été suffisamment forte pour que j'appelle ainsi ce blog et ce que j'organise autour de lui…!).
À l'intérieur, tant que la petite porte est ouverte, pas de noir, mais la pénombre.
La cérémonie (qui était menée par Eric SunFox, que j'ai trouvé vraiment bien tant dans le maintien de l'énergie du groupe pendant la cérémonie, que dans la capacité à rassurer, accompagner, entourer les expériences intimes de chacun au cours de la cérémonie) commence et les premières pierres son amenées au cœur de la hutte. La porte se referme (nous voilà dans le noir ! Avec juste ces pierres rougeoyantes qui apportent leur magie à l'instant), on verse de l'eau sur les pierres, et le voyage commence.

À chacune des portes (chaque période pendant de nouvelles pierres sont apportées, la porte refermée, le chemin guidé), l'expérience est différente. Je ne veux pas vous la décrire précisément, d'abord parce que je ne me souviens pas de tout, mais aussi parce que chaque expérience est unique en ce lieu et que je vous donnerais une certaine attente qui gâcherait peut-être votre expérience si vous vouliez la vivre. Mais pour tous il me semble, elle atteint à un moment donné un point de rupture qui nous amène à vouloir tout arrêter là, et qu'on dépasse généralement si l'accompagnement est bien mené (c'était le cas ! Merci encore à toi, Eric ! Je n'aurais pas tenu si tu n'avais pas trouvé les mots que j'avais besoin d'entendre à ce moment-là). Et pour moi, tout de même, cette dernière porte si douce, si réconfortante. Je ne voulais plus que ça s'arrête !

Si vous voulez plus d'informations sur ces huttes, je vous donne le lien du site d'Eric ici.
Si vous habitez trop loin, vous trouverez certainement quelqu'un près de vous qui peut animer et organiser ces huttes. N'hésitez pas à partager vos bons plans dans les commentaires !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser un petit mot à propos de cet article !