Selon les traditions anciennes et la vision chamanique, l’être humain fait partie de la grande Toile invisible, dont les fils relient toutes choses entre elles pour former l’Univers. Or, dans notre civilisation, la rationalisation a rompu cette relation et l’homme est coupé de son sens profond. La pratique des rites chamaniques recrée les liens entre les hommes et la Nature, permet de nouveau cet échange que nous avons perdu, et que nous aimerions intuitivement retrouver pour nous sentir en harmonie avec nous-mêmes et le Grand Tout.

(tiré du site de l'école Nature-Conscience-Chamanisme)

Pour vous inscrire à une cérémonie ou prendre rendez-vous pour un soin, suivez les liens dans l'agenda. Ils seront mis à jour régulièrement

(s'il n'y a pas de lien cliquable dans l'agenda, c'est que les inscriptions ne sont pas encore ouvertes).

jeudi 26 mars 2015

Pâques autrement ?

Les fêtes religieuses ont souvent une origine païenne. Pâques ne fait pas exception à la règle. À l'origine fête du début de l'année, du renouveau, du retour du printemps.


Dans la culture finlandaise, c’est de l'œuf sacré que naquit le monde.
Voici la légende tirée du livre sacré du Kalevala:
« La mère de l’eau Itlamara dormait au fond de l’océan. Dans son sommeil elle remua et son genou sortit de l’eau tel une île. Alors le maître de l’air tomba des cieux vides et déposa un oeuf d’or sur ce genou divin. Mais à peine effleurée, comme une ensommeillée qu’un insecte agace, la déesse frémit et, frémissant, brise la coquille parfaite. Alors tous les morceaux se transforment en choses bonnes et utiles: le bas de la coque de l’oeuf forma le firmament sublime, le dessus de la partie jaune devint le soleil rayonnant, le dessus de la partie blanche fut au ciel la lune brillante, tout débris tâché de la coque fut une étoile au firmament, tout morceau foncé de la coque devint un nuage de l’air et désormais le temps avança. »
(source)

 Pâques est également la seule fête chértienne basée sur les phases de la lune plutôt que sur un calendrier.
« Pâques est le dimanche qui suit le quatorzième jour de la Lune qui atteint cet âge le 21 mars ou immédiatement après. » (source)


Pourquoi pas fêter Pâques différemment cette année ?
Créer chez soi, pour ce jour particulier un petit autel sur lequel vous installerez des objets qui ont du sens à vos yeux, en lien avec le renouveau, la naissance, le printemps, le sacré.
Prendre un temps pour vous relier au Profond Mystère, à la générosité de Mère Terre, à la douceur de la sortie de l'hiver.
Décorer des œufs durs dans un esprit différent que le simple barbouillage, mais avec du sens, et envoyer les enfants en quête, comme une métaphore de la Quête de Vie qui les attend.


Et encore…
Quelles autres idées magnifiques et merveilleuses aurez-vous à me partager ?
J'attends vos commentaires !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de laisser un petit mot à propos de cet article !